50 Digital Confidences. A Poem in White. (02/50)

"Herbes Brulées", reverie photographique n°1Revigoré par mes escapades au pays des vents violents, je reviens de Belgique avec de nouvelles ambitions. De nouveaux reves, de nouveaux défis. Bouddha vous bénisse! Reinvigorated by my escapades in the land of strong winds, I come back from Belgium with new ambitions. New dreams, new challenges. Buddha bless you!

H E R B E S B R U L E E S

C’était en Bretagne Nord

Un joli soir d’avril

Dans le jardin sauvage

De la villa Loti

*******

Je revois tes yeux clairs

Sous le cerisier blanc

Ta robe à falbalas

Et ton sourire fragile

*******

Dans les herbes brulées

Je suis venu rêver

Murmurer des Je t’aime

Et d’autres mots encore

*******

Mais c’était pour le vent

Le même vent du Sud

Qui en ce printemps-là

Sous le cerisier blanc

*******

Faisait pleuvoir sur toi

La pluie de ses pétales

*******
*******
B U R N T H E R B S

It was in Northern Brittany

A nice evening of April

In the wild garden

Of the Villa Loti

*******

I see again your clear eyes

Under the white cherry tree

Your flounced dress

And your weak smile

*******

In the midst of burnt herbs

I’m coming to dream

To whisper I love You

And other words over again

*******

But it was for the wind

The same wind of the South

Which that Spring

Overwhelmed You

*******

Under the white cherry tree

With the rain of its petals

%d blogueurs aiment cette page :